Article DNA du 29 avril 2017 | Journée Nationale des Véhicules d’époque

Patrimoine – Première journée nationale des véhicules d’époque

À l’occasion de son cinquantenaire, la fédération française des véhicules d’époque (FFVE) organise dimanche une journée de promotion du « patrimoine roulant ». En Alsace, plusieurs manifestations sont programmées.

« On a la fête de la musique et la journée du patrimoine. La FFVE souhaite à l’avenir mettre en place une journée annuelle consacrée au patrimoine mobile que constituent les véhicules et motos anciennes », explique Fabrice Reithofer, 48 ans, fondateur de l’association Rétrorencard qui organise tous les premiers dimanches du mois un rassemblement de collectionneurs et d’amateurs sur le parking du stade de la Meinau à Strasbourg. Comme annoncé officiellement en janvier dernier, la FFVE met à profit son cinquantième anniversaire pour passer aux actes : la journée événement aura lieu pour la première fois demain et sera amenée à se répéter tous les derniers dimanches d’avril.

« On a l’envie de faire partager notre passion ! »

« On veut faire sortir un maximum de véhicules anciens des garages à un moment où les pouvoirs publics veulent de plus en plus les pousser hors des villes » (lire ci-dessous), souligne Fabrice qui assure bénévolement les fonctions de délégué régional de la FFVE en Alsace, Lorraine et Franche-Comté depuis deux ans. « Il y avait une demande croissante des membres de la fédération. Tous ont envie de faire partager leur passion au plus grand nombre afin qu’elle se diffuse en faisant de nouveaux émules », ajoute celui qui possède aujourd’hui une dizaine de pièces de collection après être tombé dans la marmite, encore adolescent, en restaurant des voitures anciennes avec son père, Hubert, membre fondateur des Enthousiastes Bugatti Alsace.

Dans les deux départements alsaciens, le programme de la première édition comprend sept rendez-vous publics qui mêlent présentations statiques et rassemblements avec rallyes touristiques (lire ci-contre). La capitale alsacienne sera le point de départ de la manifestation phare de la journée dont le déroulé a été concocté par le président de Rétrorencard avec le concours de deux professionnels, Cyril Gautier, mécanicien et passionné de motos américaines établi à Obenheim, et Hubert Haberbusch, restaurateur de carrosseries de véhicules anciens exerçant à Strasbourg.

Musée éphémère à Obenheim

« Il y a près de 200 possesseurs de véhicules anciens inscrits. À 10 h ils quitteront le parking du parc des expositions du Wacken pour une traversée du centre-ville via l’allée de la Robertsau, la place Brant, les quais et la rue de la porte de l’Hôpital. Ils rejoindront Obenheim par la route de Colmar et la RD 468 qui longe le Rhin », précise Fabrice qui s’est chargé d’obtenir les autorisations nécessaires auprès de la mairie et de la préfecture.

La pause déjeuner est prévue sur le site de l’atelier d’Art of Racer. « Comme le public, ils pourront en profiter pour découvrir le musée éphémère formé par les quelque 150 autos et motos de collection qui feront l’objet le lendemain 1er mai d’une vente aux enchères sur le même site. Dans le lot figurent notamment une Milwaukee 1903 avec moteur à vapeur, des Harley Davidson des années 20, une Bugatti type 40, etc. ».

À 15 h, les véhicules prendront la route du retour vers Strasbourg où le public pourra à nouveau les admirer à partir de 16 h chez HH Services, route du Rhin Napoléon.

« La sortie fait étape chez deux professionnels pour montrer que les collectionneurs soutiennent l’activité économique tout en suscitant des savoir-faire spécifiques ! » note le délégué régional FFVE. Titulaire d’un brevet de compagnon mécanicien, ce dernier rappelle « que le maintien de la mécanique des véhicules anciens exige un kilométrage annuel minimal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *